Sommet Annuel des droits Humains : Une première en Haïti …

Que les droits humains soient constamment menacés en Haïti, c’est un fait. J’ai lu cette phrase quelques part, il y a de cela un bon bout de temps. Et aujourd’hui Les questions liées aux droits de l’homme ne cessent d’alimenter les débats ici. Comme d’habitude nos réaction demeures inchangé Face à certains problèmes, et c’est la faute à qui selon vous ?

Un groupe de jeune semble vouloir remédier à cela. Centre Impact, c’est leur nom. Il se présente comme étant une association non-gouvernementale à but non lucratif, œuvrant dans le culturel, dans l’aide sociale et dans l’organisation d’événements pour une autre vision du monde et de la jeunesse haïtienne. Quoique très jeunes, ils n’ont pas moins de 129 évènements à leur actif. Leur dernières trouvaille, « Le Sommet Annuel des droits Humains ». Selon eux ce projet vise à mobiliser la population et les autorités autours des droits humains en général. Le Sommet Annuel des Droits Humains (SADH) est en fait un espace permettant de souligner les défis, les progrès mais surtout de mettre ensemble autour d’une même table, Les Nations Unies, les Organisations de défense des droits humains, l’état, la société civile mais surtout les jeunes qui sont au cœur des politiques d’avenir du secteur. Ce Sommet constitue entre autre 3 jours de conférences autour de 18 thèmes avec 85 panelistes.

De ce fait ils ont choisi le Cap-Haitien, les dates du 10, 11, 12 décembre 2019 et le centre culturel Jacques Stefan Alexis sis à la rue 21 P, pour accueillir le tout premier Sommet des droits Humains en Haïti. Centre impact, à travers ce sommet, se donne pour mission d’augmenter les compétences des jeunes dans la promotion et la luttes pour le respect des droits Humains en Haïti, d’appuyer les femmes et les association du Nord en matières de droits humains, de réunir des acteurs clés impliqué dans la promotion, la luttes et le respects des Droit Humains ainsi que l’évaluation de la situation des Droits Humains en Haïti et particulièrement dans le nord tout en renforçant le réseautage entre les jeunes avec des structures étatiques et d’autres associations travaillant dans les domaines des Droits Humains. Selon Bradley Alexandre, Coordonnateur de Centre Impact: ʺC’est une grande première pour notre groupe. La question de droit Humains se révèle être d’une grande importance pour nous, c’est notamment dans cet optique que nous organisons chaque année « Maskarad » qui est une levée de fond visant à offrir une bibliothèque à des orphelinats et d’autre activité pour les handicapés et cependant ce sommet des Droits Humains se veut être une activité centrer sur l’humain en générales sans exclusion, c’est une première pour nous et nous espérons le renouveler chaque annéesʺ. J’ai voulu savoir pourquoi « Les droits Humains » ? Auparavant il était question des droits de l’homme mais qu’en est-il des femmes ? Ou de ceux et celles qui s’identifie autrement. Droits Humains englobe tout le monde sans exclusions, c’est désormais le terme à la mode. J’ai aussi rencontre Almonor Alendy, gestionnaire de Projet chez Centre Impact, nous avons un peu discuté de l’attente de Centre Impact pour l’évènement, pour eux c’est la sensibilisation d’un maximum de jeunes de tous les horizons sur les Droits Humains qui priment parce que de nos jours il n’y a pas plus important que de connaitre ses droits tout en respectant ceux des autres. Et pour cela nous pouvons compter sur les 85 panelistes (dont 12 Capoix et 12 autre venant de partout dans le monde qui seront présent via Vidéo Conférences) qui auront à intervenir sur différent thèmes allants du viol, de l’intégration des minorités, de l’émancipation de l’humains dans la société, des personnes handicape, les révocations arbitraires et pour ne citer que cela. Quant à l’aide qu’il dispose j’ai été ravie d’apprendre qu’ils peuvent compter sur pas moins de 100 bénévoles, les membres de leur Staffs et 48 autre associations partenaires.

Les panelistes se révèlent être de grands ténors militant qui connaisse non seulement la situation de notre pays mais aussi de l’importance des droits Humains en dans le monde. Dans un pays ou le concept même des droits humains est bafoue, ou dans un langage plus sage « est en crise », ce genre activité est important parce qu’en plein 21eme siècle, il inconcevable que les gens demeures dans l’ignorance de leur droits. Tout comme il l’est qu’en plein 21eme siècles que des enfants soit en domesticité, que des actes de corruption des plus notoires sévit dans nos rue, les détritus qui pullulent les rues, la brutalité policière qui bat son plein. Nous espérons grandement que ce sommet apporte un réel changement à la façon dont nous voyons les autres, qu’à la fin de cette rencontre les participant soit prêt a continué le travail et qu’il ait pleinement conscience de leur droits et de ceux des autres. Cet évènement doit servir à réveiller tant la conscience que l’âme des gens du Nord.

©EXALUS Valery Magloire
#LambiNews

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.