//

PROCÈS DE DESTITUTION CONTRE LE 45EME PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS, DONALD TRUMP ACCUSÉ D’ABUS DE POUVOIR ET D’OBSTRUCTION

Dans la soirée du mercredi 18 décembre après un vote historique dans la chambre des représentants, les démocrates ont obtenus les voix nécessaire pour un procès en destitution devant le Sénat contre le Président Américain, Donald Trump.

Ce dernier a été accusé pour abus de pouvoir avec 197 voix contre, 230 voix pour et une abstention ainsi qu’entrave à la bonne marche du congrès avec 229 voix pour 198 contre et une abstention.

D’après le Président Républicain la seconde accusation n’est pas de mise ; « On ne dirait pas que je vais être destitué » rétorqua t’il « le pays se débrouille mieux que jamais, nous n’avons rien fait de mal et nous avons le fabuleux soutien du parti Républicain, un soutien que personne n’a jamais eu » . Les républicains voient cette affaire comme une supercherie car ils craignent d’être battus à la présidentielle en 2020.

Par contre, les démocrates disent que cette décision n’a rien de personnel ni fonction de divergence politique mais plutôt de « protéger la constitution » « la démocratie » contre un Président qui se prend pour un « monarque ».

En effet, Nancy Peloci chef des démocrates au congrès dit que  » c’est tragique mais les actes irresponsables du Président rendent sa mise en accusation nécessaire »  » Il ne nous a pas laissé le choix »

Désormais la décision appartient au Sénat de juger sans doute en Janvier au Capitol. Ce qui n’empêche pas de penser que les républicains qui contrôlent la chambre haute auront la ferme intention d’acquitter leur Président à ce moment-là preuve ou non que Trump ait demandé à l’Ukraine d’enquêter sur le fils de son rival potentiel à la prochaine présidentielle et exercé des pressions sur Kiev.

#LambiNews

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.