//

HAÏTI / PNH: La Police Nationale d’Haïti déplore la mort du policier Jean Rosner Glésil.

1058 HNP from the 24th promotion graduated.

La Direction Générale de la Police Nationale d’Haïti (DGPNH) pleure la mort du policier Jean Rosner Glézil membre de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGPN) abattu dans la nuit du 14 au 15 octobre 2020 à l’hôtel Révélation à Delmas 35 au cours d’une opération conduite par la police et la justice, a souligné, dans une note de presse, la Direction Générale qui en profite pour présenter ses condoléances à la famille de l’Agent, à ses proches, à tous les policiers en général et à ses collègues affectés par son décès.

À préciser que l’Agent Glésil n’était pas dans l’opération qui visait à arrêter un chef de gang. Selon les informations, il était dans une chambre de l’hôtel.

En effet, tout en déplorant cet incident, la DGPNH rappelle à tous les policiers qu’en toutes circonstance, il leur incombe d’observer les règles de base apprises à l’École et à l’Académie Nationale de Police, pour leur protection et celle d’autrui, a-t-elle écrit.

« En tenue civile et hors service, le policier doit se soumettre à toute injonction de policiers en service et en opération, et éviter tout geste brusque susceptible d’entraîner des réactions regrettables. Il est nécesssaire que chacun coopère avec ses frères d’armes pour garantir l’harmonie au sein de l’institution et faciliter le déroulement de toutes opérations policières visant à garantir la sécurité publique », a conseillé la Direction Générale qui, pour finir, encourage tous les agents à se ressaisir et redoubler de vigilance et à faire preuve de de discipline, de professionnalisme pour garantir la protection et la sécurité de la population haïtienne.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.