///

HAÏTI / JUSTICE: Maître Jean Ralph Prévost une pilule amère dans la gorge des avocats du Barreau du Cap-Haïtien.

Les Avocats du Barreau du Cap-Haïtien ont pratiquement perdu la face dans le bras de fer les opposant au Magistrat Jean Ralph Prévost désigné depuis le mois de mai dernier par le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) pour occuper provisoirement le poste de Doyen au Tribunal de Première Instance du Cap-Haïtien en remplacement de Maître Lynx Jean, mis en disponibilité pour dérogations à certains principes liés à la fonction.

Depuis la publication de la nomination du Magistrat Prévost, les membres du Barreau de la deuxième ville ont déterré la hache de guerre. Ils ont organisé de rudes mouvements de protestation où ils ont même cadenassé les portes du Tribunal bloquant ainsi son fonctionnement pendant plus de cinq (5) mois privant des milliers de citoyennes et citoyens de ce service public qu’est la justice. En effet, après tous ces mois de tractation, de tergiversation et de paralysie quasi-totale de l’appareil judiciaire dans la Cité christophienne, le CSPJ a finalement tranché.

Dans un mémorandum en date du 30 septembre 2020 adressé aux Magistrats, Avocats et aux justiciables des Tribunaux et Cour de la juridiction du Cap-Haïtien, le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire a maintenu son choix initial, à savoir il reste accroché à Me. Jean Ralph Prévost en dépit de la colère et du refus des avocats du Barreau qui argue que le Doyen a.i. désigné est un magistrat paresseux.

Comme pour se moquer des avocats voire minimiser leurs arguments, le CSPJ a ouvertement affirmé renouveler sa confiance en Me. Prévost. En tout cas, il appelle tous les acteurs impliqués, de près ou de loin, dans la distribution du service public de la justice à faire preuve de dépassement de soi pour faciliter le fonctionnement harmonieux, écrit-il, de l’appareil judiciaire au Tribunal de Première Instance du Cap-Haïtien. Aussi invite-il particulièrement la Fédération des Barreaux d’Haïti (FBH) à prendre ses responsabilités.

Notons que le lundi 5 octobre prochain sera l’ouverture de l’année judiciaire. Le CSPJ a sorti, presque une semaine avant cette date importante, son mémorandum confirmant le choix de Me. Jean Ralph Prévost comme Doyen a.i. Reste à savoir maintenant comment le Barreau va réagir ou contre-attaquer.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.