///

Haïti/ Economie/ Politique: Moïse Jean Charles insatisfait par rapport aux prix des produits de première nécessité.

Le leader du parti politique « pitit Desalin » donne un ultimatum aux élites économiques Haïtiennes concernant le prix des produits sur le marché local après la chute du dollar américain.

Pendant que la monnaie américaine régresse, l’ancien sénateur Moïse Jean Charles donne une conférence de presse ce mercredi 29 septembre 2020 au local de « le Plaza » à proximité de champs-de-mars. L’homme politique s’adresse directement aux banquiers Haïtiens « yo pa atake nou nou pa atake yo men! se boujwa yo ki gen inibank, se yo ki gen sojebank, se yo ki gen kontwòl mache a, kidonk yo pa inosan nan sa kap pase a. »

Les militants de « pitit Desalin » auront fait une tournée dans les magasins de riz des revendeurs de Second degré pour savoir les véritables prix des denrées auprès des premiers importateurs, selon Moïse Jean Charles.

De ce fait, les militants auront une badge certifiant leur appartenance politique et des liasses de billet pour faciliter leur tache.

L’ancien sénateur annonce aussi la reprise des mobilisations populaires au cas ou rien n’est fait après ses réclamations.

S. R. S.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.