///

HAÏTI / ÉCONOMIE: La dollarisation de l’économie, source d’extorsion contre l’Etat et contre la population selon Jovenel Moïse.

● Une rencontre de haut niveau sur la « maîtrise de l’inflation et la stabilisation du taux de change » s’est déroulée ce vendredi 28 août 2020 au Centre de convention de la Banque de la République d’Haiti (BRH).

C’est le Président de la République Jovenel Moïse qui a lancé cette rencontre à laquelle ont aussi participé le Premier ministre Joseph Jouthe, le Cabinet ministériel et de nombreux hauts cadres de l’État dont un parterre d’experts nationaux dans le domaine de l’Économie et des finances.

C’était l’occasion pour le locataire du Palais national d’expliquer que la dollarisation de l’économie devient une source d’extorsion contre l’Etat et contre la population. Jovenel Moïse en a profité pour mettre l’emphse sur ce qu’il apelle les impacts négatifs sur l’économie du pays et la détérioration du taux de change du mouvement politique dénommé « pays lock ».

« Cette importante rencontre sur la maîtrise de l’inflation et du taux de change doit non seulement permettre de réfléchir en profondeur sur les voies et moyens pour réduire la dépendance d’Haïti par rapport au marché international mais aussi de trouver des solutions efficaces pour éviter de recourir au financement monétaire du déficit budgétaire », a claironné Monsieur le Président annonçant en effet, l’élaboration d’un Plan de relance de l’économie post-Covid-19. *Un plan qui doit s’étendre de 2020 à 2022 et prendre en compte plusieurs domaines comme l’éducation, la santé, le commerce, entre autres.

Le président, en lançant quelques flèches, a renouvelé sa volonté et sa détermination à lutter contre toute forme d’exclusion et de discriminations sociales. Il s’est également dit déterminé à lutter pour réduire l’écart entre les pauvres et les riches qui s’est envenimé à cause de la séquestration de l’État par les groupes de l’oligarchie rétrograde, a-t-il martelé.

Pour finir, Jovenel Moïse appelle à l’unité de toutes les Haïtiennes et de tous les Haïtiens constitue pour sortir, espère-t-il, le pays de cette situation économique difficile.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.